Les enfants ont besoin de musique

t-1250-haba-spielzeug-kinder-brauchen-musik.jpg

Chanter et faire de la musique sont des occupations déterminantes pour le développement d’un enfant. Déjà dans le ventre de sa mère, il commence à développer son sens pour la musique et les mélodies et réagit de manière sensible à certains sons (par exemple à la mélodie d’une boîte à musique). Les berceuses ont une influence apaisante sur les bébés dès leur venue au monde.

Il y a toute une série de jeux de marionnettes à doigt accompagnés de chansonnettes ou de rimes, avec lesquels les parents divertissent leurs enfants. Quand les enfants chantent, surtout dans la toute petite enfance, cela contribue à élargir leur vocabulaire. Les enfants se souviennent plus facilement de nouveaux mots car la musique stimule le cerveau.

Une curiosité naturelle pour la musique

Les enfants sont curieux par nature et s’intéressent aux sons et bruits. Les boîtes à musique et les hochets fascinent les enfants tout autant que la musique qu’ils entendent à la radio ou les chansons que vous lui chantez. Les tout-petits ont surtout beaucoup de plaisir à faire de la musique eux-mêmes. Ils commencent souvent très tôt à produire eux-mêmes des sons avec leur bouche et se mettent à faire de la musique en tapant sur des jouets, casseroles, cuillères ou d’autres objets les uns contre les autres. « Les premiers instruments sont une belle opportunité pour initier les enfants au monde de la musique » déclare Dietlind Löbker, pédagogue musicale et auteure de fascicules explicatifs sur les instruments de musique HABA.

Les premiers instruments facilitent l’initiation à la musique

Les instruments HABA apportent un soutien à votre enfant pour son développement musical, ils renforcent son sens du rythme et entraînent les facultés du langage. Pour tous les enfants à partir de 2 ans, il y a un instrument approprié : tambourin, différents maracas, jeux de clochettes ou un coffret d’éveil musical.

C’est en essayant que les enfants se rendent compte comment les bruits et les sons se produisent. Comme toutes les pièces des instruments sont solidement reliées entre elles, il n’y a pas de petites pièces risquant d’être avalées et les instruments se transportent aisément sans que, par exemple, les clochettes ou les barres du métallophone ne tombent par terre.
 

La pédagogue musicale Dietlind Löbker a ici aussi participé à la conception des jeux. « Les enfants sont particulièrement heureux lorsqu’ils font eux-mêmes de la musique. Les jeux musicaux de HABA sont conçus dans ce but et emmènent les enfants dans le monde de la musique, des sons et tonalités. Dans des actions faciles à réaliser, les enfants peuvent expérimenter les sons, les tonalités, les rythmes tout en bougeant et acquérir ainsi des facultés clés essentielles de manière ludique ».

Faire de la musique à un très jeune âge stimule les fonctions du cerveau

S'adonner à la musique contribue au soutien des réseaux de neurones qui font fonctionner le cerveau. « L’hémisphère droit et l’hémisphère gauche étant sollicités de manière simultanée, cela explique pourquoi les enfants qui font de la musique parlent mieux et peuvent mieux se souvenir de contenus à apprendre et les mémoriser plus longtemps » déclare Dietlind Löbker. La pédagogue musicale souligne que lorsqu’on chante ou fait de la musique, on aborde plusieurs choses à la fois : d’une part, les enfants font attention au rythme, aux notes et aux sons et, en plus, doivent écouter attentivement et coordonner leurs mouvements en jouant d’un instrument. Elle résume les effets positifs de la musique sur le développement des tout-petits comem ceci : « plus les enfants entrent de bonne heure en contact avec la musique, plus les réseaux du cerveau fonctionnent mieux. Ils peuvent en plus mieux gérer leurs sentiments et sont plus équilibrés sur le plan émotionnel ».