Histoire : Titus Tentacules en difficulté

t-262-haba-kinderspiele-geschichte-vogel-titus-tentakel.jpg

« Terre en vue ! » crie le matelot de vigie perché en haut du mât, et ni une ni deux, tous les singes pirates se précipitent vers le bastingage. En effet, devant eux, au beau milieu de l’immense océan bleu, il y a une île perdue. Elle est plus éloignée de la terre que les autres îles aux alentours. « Dépêchez-vous, bande de fainéants ! » crie le capitaine. « Grimpez vite en haut des voiles, mettez le cap sur l’île et c’est parti pour l’aventure … car là-bas, un fabuleux trésor nous attend ! ». Les énormes vagues font balloter le bateau des pirates et le vent qui souffle fort tend les voiles.

« Attention, forts courants marins et écueils dangereux ! » crie le matelot depuis le haut du mât. Il est assis tout en haut du mât et a donc une très bonne visibilité. Prudemment, le timonier dirige le bateau des singes pour éviter les  grosses vagues. Il a bien repéré la petite île, mais… que voit-il soudain ? Devant l’île, une colline scintillant en rouge fait son apparition sur l’eau. Le timonier n’en croit pas ses yeux : non, non, il ne s’est pas trompé. « Capitaine, regardez donc là-bas ! » crie-t-il tout épouvanté. Ce qu’il est en train de voir le fait frissonner.

Le capitaine ouvre grand ses yeux, saisit ses jumelles et regarde à travers : au bord de la plage de sable blanc, une pieuvre géante est en train de se prélasser dans l’eau. Ses grands tentacules fouettent les vagues en les faisant mousser. On croirait que l’eau est en ébullition. D’un seul coup, l’énorme animal se calme et s’allonge tranquillement. « Du calme ! » dit le capitaine à son timonier. « Mets le cap sur la rive est de l’île. Là, la plage est encore accessible, et comme ça, on évitera de passer devant la pieuvre ».

Le timonier rectifie le cap et le bateau des singes pirates prend lentement la nouvelle direction. Juste au moment où ils arrivent à la hauteur de la pieuvre, le cuisinier qui se trouve dans la cambuse logée dans les entrailles du bateau, laisse tomber par terre un saladier rempli de salade de bananes. Cela fait un tel vacarme qu’on l’entend encore résonner très bien sur le pont. « Poisse de pirate et purée de bananes ! » tempête le cuisinier en ajoutant encore une longue liste de jurons. Le capitaine et le timonier frémissent … mais c’est trop tard. Autour de la pieuvre, l’eau se met à gronder et à bouillonner, et un énorme visage sort des vagues.

« Qui ose s’approcher de mon île ? » La voix de la pieuvre retentit telle une tempête pendant un orage. Le capitaine ne se laisse pas intimider et s’avance courageusement vers le bastingage. « Je suis le capitaine Alfonso, le plus terrible, le plus dangereux, le plus vaillant, le meilleur, etcetera etcetera capitaine de pirates de toutes les mers du monde. Tu n’as jamais entendu parler de moi ? En tout cas, je suis le capitaine de cet équipage héroïque et ici, c’est moi qui commande ».

« Ah, ah, le plus terrible, le plus dangereux, le plus vaillant, le meilleur, etcetera etcetera capitaine de pirates de toutes les mers du monde –  c’est souvent qu’on me dit ça mais ça ne sert à rien ni à personne ! Je suis Titus Tentacules et je vais vous montrer qui commande ici ! » hurle la pieuvre qui déroule ses grands tentacules, les pose autour du bateau des singes pirates et se met à le soulever. Mais, tout à coup, elle le laisse retomber en criant en même temps. « Aïe, ouille, aïe ! » crie la pieuvre tellement fort que les oreilles des pirates se mettent à siffler. Ils se bouchent les oreilles avec leurs mains et se ressaisissent. Le capitaine regarde en direction de la pieuvre. Titus Tentacules se tourne et retourne dans l’eau et n’arrête pas de gémir.
 

t-262-haba-kinderspiele-geschichte-muenzen-titus-tentakel.jpg

« Eh, capitaine » dit le timonier, « tu as vu les ventouses sur les tentacules ». Le capitaine voit la même chose : les ventouses sont d’un rouge éclatant et recouvertes de petits éclats de bois. « Je crois que la pieuvre a dû se faire mal ! » constate le capitaine. « Tant mieux pour nous. On va pouvoir récupérer le trésor sans qu’elle ne s’aperçoive de rien ! » Mais le capitaine Alfonso se trompe : à peine le bateau des pirates a-t-il mis le cap vers la plage que la pieuvre vient se planter devant eux. « Hé, pirates d’eau douce » gronde Titus Tentacules « je ne suis peut-être pas en forme mais je ne vais pas me laisser avoir comme ça ! » 

Le capitaine réfléchit et lui fait une proposition : « Bon, Titus Tentacules, tu as un problème avec tes tentacules. On t’aide à retirer les éclats de bois et en contrepartie, tu nous donnes ton trésor. De toute façon, tu n’as aucune chance contre nous, alors il ne te reste plus qu’à accepter notre proposition ! ». Titus Tentacules disparaît dans les vagues mais refait son apparition quelques secondes après. « D’accord, vous avez raison. Les derniers bateaux de pirate étaient tellement vieux et en tel mauvais état que le bois s’est cassé toute de suite en m’enfonçant des petits éclats dans mes tentacules quand je les ai faits couler.

t-262-haba-kinderspiele-geschichte-krakenarm-titus-tentakel.jpg

Mais je n’accepte pas de vous donner tout mon trésor, vous aurez chacun seulement une pièce d’or ». « Non, on veut trois pièces par pirate ! » réclame le capitaine. « On commence par nettoyer quatre de tes tentacules et tu nous donnes tes pièces d’or. Après, on s’occupe des quatre autres tentacules ».

Titus Tentacules accepte en grommelant. Elle tend ses tentacules vers le bateau des pirates. Les singes pirates grimpent avec habileté sur les tentacules et retirent les éclats de bois pris dans les ventouses. Quand ils ont fini de nettoyer quatre tentacules, Titus Tentacules leur tend un coffre rempli de pièces d’or et le pose sur le pont. Les singes pirates tiennent aussi leur promesse et nettoient les autres tentacules. « Je vous suis très reconnaissante » avoue Titus Tentacules. « Mais prenez vite le large maintenant et n’essayez plus jamais de me voler mon trésor ! ». Les singes pirates hissent les voiles et mettent le cap sur la prochaine île. « Au revoir ! » crie le capitaine Alfonso en partant « tu sais bien, je suis le plus terrible, le plus dangereux, le plus vaillant, le meilleur, etcetera etcetera capitaine de pirates de toutes les mers du monde. Quand on aura pris les trésors sur les autres îles, on reviendra ! ». En signe d’adieu, il tient son chapeau noir de pirate bien haut dans sa main en direction de la pieuvre et sourit d’un air mesquin.
 

t-750-haba-kinderspiele-anleitung-titus-tentakel.jpg

Pour découvrir d’autres facettes de Titus Tentacules, consulter la Rubrique Do it yourself , vous y trouverez des explications pas à pas pour réaliser un pot à crayons Titus Tentacules super cool ainsi qu’une recette facile comme tout pour confectionner des petits gâteaux Titus Tentacules.

t-750-haba-kinderspiele-verpackung-titus-tentakel-fr.jpg

Qui veut tenter sa chance et essayer de récupérer le trésor ? Alors, il faut vite assembler le jeu Titus Tentacules et c’est parti… mais seuls les singes pirates les plus audacieux atteindront l’île au trésor.