Histoire : Abella l'abeille en détresse

La petite abeille Abella est très fière : après avoir passé une dernière journée à construire avec application des alvéoles dans la ruche, et s'être occupée des bébés abeilles, elle a été promue en rang d’abeille butineuse. Enfin ! Elle est désormais Abella, l'abeille chargée du miel. Et elle est déjà très excitée, car aujourd'hui elle va enfin pouvoir quitter la ruche pour la première fois et partir à la recherche de fleurs multicolores. Abella s'avance avec d'autres abeilles butineuses... et bientôt, elle fait son apparition sur une petite plateforme devant la ruche, où elle observe le paysage alentour. Elle étire et étend ses ailles au soleil et se prépare à partir. L'une de ses camarades revient tout juste de son vol. Elle atterrit à côté d'Abella et se met à danser. C'est de cette façon qu'elle indique aux autres abeilles butineuses le chemin menant à la prochaine source de nourriture. Maintenant, Abella a compris dans quelle direction elle doit voler. « Youpi, c'est parti, enfin » s'écrie Abella. Elle découvre une sensation extraordinaire en volant dans les airs.

Peu de temps après, la voilà déjà dans le joli jardin dont sa camarade a parlé. Elle se dirige vers un buisson en fleurs. Abella butine de fleur en fleur, prélève le nectar sucré et stocke soigneusement le pollen des fleurs sur ses pattes arrière. Bien évidemment, Abella veut que tout soit parfait pour son baptême de l'air. Mais... qu'est-ce donc que cela ? Soudain, elle sent un fort courant d'air et voit une main immense s'approcher d'elle. Abella tente de se mettre à l'abri, mais ne parvient pas à s'éloigner suffisamment rapidement. La main la touche, et Abella est projetée au sol. Heureusement, l'herbe est souple et la freine dans sa chute. « Aïe, aïe, aïe, j'ai la tête qui tourne », gémit Abella qui tente de retrouver ses esprits. Mais ce n'est pas le moment pour elle de reprendre son souffle, car une grande chaussure se pose juste à côté d'elle dans l'herbe. Elle déguerpit et se faufile aussi vite qu'elle peut. « Il faut partir d'ici ! » murmure Abella, qui finit par se cacher à l'ombre d'un grand pot en terre cuite, pour se remettre de toutes ses émotions. « Ce sont certainement les hommes-monstres contre lesquels les autres abeilles butineuses m'ont mise en garde », dit Abella, qui jette un regard prudent dans la direction du grand pied. Heureusement, il part dans l'autre direction !

Abella a encore un peu peur. Elle préférerait retourner se mettre à l'abri dans la ruche ! Mais, elle respire profondément et prend son courage d'abeille à deux mains. Elle teste ses quatre ailes et vérifie ses six pattes : rien de cassé. Elle a encore eu de la chance ! Abella s'envole et repart avant que l'homme aux grands pieds ne refasse son apparition. Elle est encore bouleversée et ne sait plus exactement dans quelle direction elle doit partir à la recherche de nouvelles fleurs. Mais c'est alors qu'elle sent le doux parfum de fleurs et le suit jusqu'à trouver un magnifique parterre de fleurs sauvages. « Oh, comme c'est beau », se réjouit Abella. « Ces fleurs sont encore plus grandes et plus belles que celles de l'autre jardin. En plus, elles regorgent de nectar ! » Elle se met à butiner encore plus soigneusement qu'avant, puisqu'en fin de compte, elle a perdu pas mal de temps. Les autres abeilles butineuses sont certainement déjà en train de l'attendre ! « Ouf, maintenant j'ai suffisamment de pollen », murmure Abella. « Il faut d'abord que je retourne à la ruche pour faire ma livraison. » De retour à la ruche, elle montre à ses camarades dans quelle direction voler pour atteindre le jardin qui abrite les belles fleurs. Aussitôt, elle met aussi les autres en garde contre les méchants humains aux grandes chaussures et mains ! Après une courte pause, Abella l'abeille retourne à son tour au parterre de fleurs et y constate la présence de deux grandes ombres. « Oh, non, pas cette fois », crie Abella haut et fort avant de rentrer ces ailes. Elle s'apprête encore une fois à être poussée au sol par un coup. Mais quelques secondes s'écoulent, et rien ne se passe, elle lève alors les yeux avec précaution. Abella est étonnée : les deux humains sont occupés à arroser soigneusement les fleurs et à arracher les mauvaises herbes, mais aucun des deux n'essaye de la chasser. « Il existe donc des humains bienveillants, qui apprécient les abeilles », murmure Abella, soulagée, et elle se remet au travail. Appliquée, elle va de fleur en fleur et collecte le pollen, comme il convient de faire lorsqu'on est une abeille à miel affairée.

Si vous souhaitez en apprendre davantage au sujet des abeilles, et vous vous intéressez aux conseils sur les fleurs et plantes que les abeilles apprécient tout particulièrement, pensez à lire notre article Bon à savoir au sujet des abeilles. Pour tous ceux qui souhaitent aider les abeilles à collecter le miel, notre assortiment comprend Mes premiers jeux – Abella l’abeille. Le charmant jeu de plateau Mes premiers jeux – Pierre le jardinier constitue un beau cadeau pour tous les jardiniers en herbe.