Sociabilité : le développement émotionnel d’un jeune enfant

t_1250_350_entwicklungsschritte_sozialeKompetenz.jpg

Les capacités à gérer ses propres sentiments et celles des autres, à comprendre les autres, à les aider ou à les réconforter sont des jalons essentiels du développement émotionnel d’un enfant en bas âge. Des expériences précoces positives de compassion, de compréhension, de confiance et de sérénité dans la relation avec les personnes de référence les plus proches sont des conditions essentielles pour que l’enfant se développe sainement sur le plan social et émotionnel et pour développer sa personnalité.

haba-spielzeug-icon-sprechen.png

Sociabilité


Comment les enfants découvrent les émotions

t_200_200_sozialeKompetenz_Kreis_1.png
t_200_200_sozialeKompetenz_Kreis_2.png
t_200_200_sozialeKompetenz_Kreis_3.png
L’apprentissage émotionnel s’entame dès les premiers mois de la vie. Au cours des années qui s’ensuivent, différentes compétences émotionnelles et sociales s’approfondissent, se développent parallèlement et s’influencent mutuellement. En font partie l’expression des émotions par la parole, les gestes ou les expressions du visage, la découverte de différentes émotions et leurs causes ainsi que la maîtrise de ses propres sentiments. Dès le début, les bébés expriment leurs émotions, mais sans parler, dans un premier temps. Cela n’empêche pas les parents de comprendre aisément si leur bébé est joyeux ou énervé. Simultanément, les bébés comprennent au cours de leurs premiers mois de vie comment leur environnement provoque des émotions chez eux. Cela signifie qu’ils perçoivent très vite la voix apaisante de leur mère. Dès que le langage s’installe chez un bambin pour lui permettre d’exprimer ses sentiments à l’oral, le répertoire de la communication émotionnelle s’étend considérablement. Avec le temps, un enfant apprend à parler de ses émotions et acquiert l’aptitude à prévoir des situations déclenchant des émotions et des réactions chez lui et les autres.

La sociabilité est dans la nature de l’homme

t-396-entwicklungsschritte_2.jpg
Tous les enfants ont en commun d’être grégaires, de chercher le contact avec d’autres humains, d’éprouver des sentiments et de pouvoir également les percevoir. Malgré tout, il peut être difficile pour un enfant en bas âge d’identifier et de gérer la colère, la tristesse, la désobéissance ou même le conflit. Il est donc essentiel de s’exercer à la sociabilité et de s’entraîner sans cesse dans diverses situations, pour parvenir à un vivre ensemble harmonieux.

Stimuler la sociabilité par le jeu

Stimuler la sociabilité avec des poupées

Le jeu de rôles avec des poupées est un environnement formidable pour que les enfants fassent leurs expériences. Ils rejouent des scènes de leur quotidien, imitent les comportements des adultes, mettent leurs sentimen5cts en contexte de manière ludique, ce qui leur permet de développer leur sociabilité et des aptitudes sociales. Dans l’article « Un compagnon de jeu divertissant pour tous les enfants », vous en apprendrez davantage sur la façon dont les poupées HABA permettent de découvrir le quotidien en jouant.

Stimuler la sociabilité avec des univers de jeux

Laisser libre cours à son imagination ou revivre des événements vécus : les univers de jeu hauts en couleur s’y prêtent vraiment bien ! L’arche de Noé, la ferme ou le zoo offrent une multitude de jeux possibles, seul ou en groupe.

Stimuler la sociabilité avec des marionnettes

Guignol, le petit chaperon rouge, le magicien ou le loup : les marionnettes permettent de raconter toutes sortes d’histoires amusantes et variées ! Les enfants peuvent eux-mêmes se glisser dans la peau de personnages ou s’enthousiasmer en tant que spectateur de petites pièces de théâtre.