Pièce de théâtre pour marionnettes : « Un pique-nique mouvementé »

Pour deux marionnettistes

v-Picknick.jpg

Personnages :

Guignol

Gnafron (= marionnette de Hansel)

Princesse

Théo le corbeau

Deux petits sachets ou des mouchoirs pliés, des aliments Biofino (par ex. le gâteau d’anniversaire, le panier de légumes, l’assortiment de légumes, la pastèque, l’assortiment de fruits, les gaufres préférées, les spaghettis à la bolognaise, le gâteau, le sandwich ou le jus d’orange).

Remarque : l’histoire peut être facilement modifiée, suivant les personnages ou les aliments disponibles.

Un pique-nique mouvementé

(Guignol fait son entrée en scène avec un sac.)

kasper-100x100.jpg
Tralala, tralala, revoilà Guignol ! Bonjour, les enfants ! Est-ce que tout le monde est là ?

(Les enfants répondent.)

kasper-100x100.jpg
Vous savez quoi, les enfants ? Gnafron et moi, nous avons un projet eeextraordinaire ! Eh oui, nous allons faire un bique-dique !

(Gnafron entre en scène avec un sac lui aussi.)

seppel-100x100.jpg
Qu’est-ce que nous allons faire ?
kasper-100x100.jpg
Tu le sais bien, nous allons faire un ping-ding. Non, un nique... heur..., un pique...
seppel-100x100.jpg
Ah ! Tu veux dire un pique-nique. C’est pour ça que je me balade avec la moitié du garde-manger de mamie dans ce sac. Les enfants, avez-vous déjà fait un pique-nique ?

(Les enfants répondent.)

seppel-100x100.jpg
C’est formidable, les pique-niques. On s’assoit dehors au soleil, et on déguste toutes sortes d’aliments délicieux. J’ai apporté des gaufres et un sandwich, que j’ai préparés ce matin pour l’occasion !
kasper-100x100.jpg
Et moi, j’ai une taspèque et des gasphettis !
seppel-100x100.jpg
Tu veux dire une pastèque et des spaghettis. Bon sang, Guignol, j’ai l’impression que tu perds la tête ce matin !
kasper-100x100.jpg
Eh bien, il y a de quoi : j’ai teeeeellement faim que je mélange toutes les lettres.

(La princesse vient à passer par là.)

prinzessin-100x100.jpg
Bonjour Guignol, bonjour Gnafron. Dites donc, pourquoi est-ce que vous portez deux gros sacs ?
kasper-100x100.jpg
Bonjour princesse, Fragnon et moi, nous allons faire un ping-ding aujourd’hui ! Tu viens avec nous ?
seppel-100x100.jpg
Mais je m’appelle Gnafron, pas Fragnon ! Et nous n’allons pas faire de ping-ding, mais un pique-nique ! Guignol a tellement faim qu’il mélange toutes les lettres.
prinzessin-100x100.jpg
Oh non ! Pauvre Guignol ! Dans ce cas, je me dépêche d’aller au palais. Je crois que le pâtissier du roi prépare un gâteau géant. Je pourrais en apporter une part.

(La princesse s’en va.)

kasper-100x100.jpg
Oh, Gnafron, j’ai tellement faim ! Nous ferions mieux de faire le ping-ding tout de suite.
seppel-100x100.jpg
C’est une très bonne idée. Je vais sortir les provisions, et toi, prends une bouteille de jus, Guignol ! Après tout, moi aussi j’ai une faim de loup et une soif terrible !
kasper-100x100.jpg
Mais je n’ai pas de jus. Et vous, chers enfants, vous n’auriez pas une bouteille de jus ?

(Les enfants répondent.)

seppel-100x100.jpg
Oh non ! Guignol, j’ai tellement soif ! Pourrais-tu apporter une bouteille de jus ? J’ai si soif ! Je me sens si faible que je ne peux plus avancer.
kasper-100x100.jpg
Bon d’accord, mais ne dévore pas toute la nourriture en mon absence !

(Guignol se retire en hâte.)

seppel-100x100.jpg

Alors, qu’avons-nous de bon ici ? D’abord les gaufres ! (Gnafron disparaît en bas, prend une gaufre et la tient dans ses mains.)

Rabe-Theo-100x100.jpg

Croa, croa ! Une gaufre, j’adore ça ! (Le cordeau arrive de côté en volant et s’empare de la gaufre de Gnafron, puis il repart en volant.)

seppel-100x100.jpg

Mais, que se passe-t-il ? Les enfants, vous avez vu ça ? Théo le corbeau effronté vient de me voler ma gaufre. Heureusement qu’il reste des choses à manger. (Gnafron disparaît en bas, prend l’assiette de spaghettis et la tient dans ses mains.)

Rabe-Theo-100x100.jpg

Croa, croa ! Des spaghettis ? Encore mieux ! (Le cordeau arrive par l’autre côté en volant et s’empare des spaghettis de Gnafron, puis il repart en volant.)

seppel-100x100.jpg

Quoi ? Encore ! Hé, oiseau de malheur, c’est notre déjeuner ! (Gnafron disparaît encore en bas, prend la pastèque et la tient dans ses mains.)

Rabe-Theo-100x100.jpg

Croa, croa ! De la pastèque, délicieux ! (Le cordeau arrive de côté et s’empare de la pastèque de Gnafron, puis il repart en volant.)

seppel-100x100.jpg

Ça suffit maintenant, Théo ! Tu n’as qu’à manger ta propre nourriture ! Tout ça, c’est à nous ! Tu n’auras pas mon sandwich ! (Gnafron prend le sandwich en bas et le tient dans ses mains.)

kasper-100x100.jpg

(Il parle derrière la scène) : Gnafron, j’arrive ! J’espère que le déjeuner est prêt ! (Gnafron se retourne.)

Rabe-Theo-100x100.jpg

Croa, croa ! Hahaha ! Tu ne penses vraiment qu’à toi ! (Le cordeau arrive par l’autre côté en volant et s’empare du sandwich, puis il repart en volant.)

seppel-100x100.jpg
Arrête, arrête ! Ne bouge plus ! Reviens ici ! Au voleur ! Notre déjeuner !

(Guignol entre en scène avec une bouteille de jus d’orange.)

kasper-100x100.jpg
Gnafron, allez, sors le repas ! Je meurs de faim ! Gnafron ? Gnafron, où est passée la nourriture ?
seppel-100x100.jpg
Guignol, tu ne vas jamais me croire, mais cet effronté de corbeau Théo me l’a chipée !
kasper-100x100.jpg
Théo le corbeau ? Tu ne vas pas me faire avaler ça. C’est toi qui as tout mangé ! Espèce d’affreux jojo !
seppel-100x100.jpg
Guignol, c’est la vérité, je n’ai rien mangé !

(La princesse entre en scène avec une part de gâteau.)

prinzessin-100x100.jpg
Qu’est-ce qui vous arrive à tous les deux ? Vous êtes en colère ?
kasper-100x100.jpg
Gnafron est un gredin ! Il m’a envoyé chercher du jus d’orange pendant qu’il avalait tout le ping-ding.
seppel-100x100.jpg
Même pas vrai ! C’est Guignol qui est un gredin. Il ne veut pas croire que l’effronté corbeau Théo a chipé toute la nourriture !
Rabe-Theo-100x100.jpg

Croa, croa ! Qu’est-ce que la princesse a apporté ? Ça a l’air délicieux ! (Il arrive en volant par le côté et tente de voler la part de gâteau.)

prinzessin-100x100.jpg
Stop ! Tu te prends pour qui ? Cette part de gâteau est pour Guignol, Gnafron et moi ! Rends-moi ça tout de suite, Théo, espère de corbeau effronté !
Rabe-Theo-100x100.jpg

Croa, croa ! Mais j’ai tellement faim, et je n’ai encore jamais fait de pique-nique ! (Il s’assoit tout piteux à côté de la princesse.)

kasper-100x100.jpg
Oui, mais ce n’est pas une raison pour voler tout notre ping-ding ! À cause de toi, j’ai bien failli me disputer avec mon meilleur ami tellement j’ai faim. Je te présente mes excuses, Gnafron, je n’aurais pas dû m’énerver. Tu es mon ami, et les amis ne se volent jamais leurs repas.
seppel-100x100.jpg
Je te pardonne, Guignol. Au fait, nous pouvons faire une croix sur notre pique-nique, car une part de gâteau ne pourra pas nous rassasier.
prinzessin-100x100.jpg

Guignol, Gnafron, j’ai peut-être une solution à notre problème. (Elle se penche vers le corbeau Théo en chuchotant.)

Rabe-Theo-100x100.jpg

Croa, croa ! Elle est chouette ton idée ! Merci, chère princesse ! (Il prend la part de gâteau et s’envole sans plus attendre.)

seppel-100x100.jpg
Qu’est-ce que tu as fait ? Maintenant, c’est notre part de gâteau qui nous échappe !
prinzessin-100x100.jpg
Non, tout va bien. Le corbeau Théo m’a indiqué où il a caché tous nos délicieux mets, et je lui ai promis qu’il serait convié à notre pique-nique en échange.
kasper-100x100.jpg
Eh bien ça alors, Cinpresse, c’est une très bonne idée ! Toi, moi, Fragnon et le borceau Rhéo, nous allons tous faire un ping-ding ensemble !
prinzessin-100x100.jpg
Tu veux dire que toi, moi, la princesse, Gnafron et le corbeau Théo, nous allons tous faire un pique-nique ensemble.
seppel-100x100.jpg
Ah, Guignol, il faut vite que tu manges quelque chose, sinon on finira par ne plus rien comprendre à ce que tu racontes !

(Tout le monde s’en va.)